Avant le tatouage

Votre futur tatouage va être exécute dans les plus strictes normes d’hygiène :

• utilisation exclusive de matériel neuf à usage unique (aiguilles, buses, manchons)
• port de gants, phases de décontamination, nettoyage distinctes afin d’éviter tout risque de contamination croisée
• la pièce est décontaminée entre chaque client, tout le matériel non jetable, ayant des risques d’être souillé étant protégé par cellophane
• utilisation d’encres conditionnées stériles, sans risque allergène connu.

Tout ce processus garanti mon travail comme le plus “hygiénique” possible.
J’ai évidemment suivi la formation hygiène et salubrité obligatoire (Art R1311-3 du code de la santé publique).

Mais il vous reste à respecter certaines conditions :

• La prise d’antibiotiques empêche le tatouage de cicatriser correctement.
• Un excès d’alcool avant le tatouage gêne le processus de tatouage.
• Les gants utilisés sont en latex, en vinyle ou en nitrile. Toute allergie connue doit être signalée.
• Les crèmes anesthésiantes type EMLA sont à proscrire !! En effet, une fois sur deux la réaction est néfaste, empêche le tatouage, et surtout son action très localisée ne dure que peu de temps. Aucun intérêt ! Un anti-inflammatoire type ibuprofène, avant et après le tatouage, peut néanmoins soulager légèrement.

Il est également important d’arriver reposé, en ayant bien mangé et bien bu (eau ;-)). Il vous est également demandé d’arriver «propre», c’est à dire en ayant lavé la zone à tatouer avant de venir au rendez-vous. Si vous souhaitez raser la zone à tatouer avant, c’est tout à fait possible.
En prévention, et afin d’éviter le gonflement de certaines zones après un tatouage (cheville), vous pouvez faire une cure d’arnica (gélules) une semaine avant. Demandez conseil à votre pharmacien avant.

Si vous estimez que je dois être au courant d’un souci particulier (hémophilie, allergie, etc..), n’hésitez pas à m’en parler.


Après le tatouage

Votre tatouage vient d’être effectué dans les plus strictes normes d’hygiène : il ne tient qu’à vous de bien l’entretenir pendant la courte période de cicatrisation pour qu’il resplendisse à vie !

24h après l’acte : enlevez le film seconde peau et nettoyez votre tattoo. L’idéal étant de prendre une douche. Il faut rincer et savonner la zone tatouée, de préférence avec un savon ph neutre. Séchez votre tattoo avec une serviette propre en tamponnant  (il faut absolument éviter de frotter). Il est dorénavant inutile de remettre un pansement (le tattoo doit respirer au maximum).

Dès le lendemain, appliquez 3 fois par jour (pendant 15 jours) une crème cicatrisante type Bepanthen (ou Cicatryl), à l’aide de doigts propres, sur une peau nettoyée. Masser longuement afin de faire pénétrer la pommade en profondeur. Il faut éviter d’arracher les éventuelles croûtes.

Si il y a formation de croûtes, NE JAMAIS GRATTER ! Il est possible que le tattoo démange, mais gratter aura un effet désastreux.
La cicatrisation peut durer entre 7 et 15 jours (selon les personnes). Si vous ne voyez plus de croûtes, on peut dire que le tatouage est cicatrisé. Néanmoins, il est fortement conseillé d’hydrater fréquemment le tattoo à l’aide pommade cicatrisante pendant les mois qui suivent. La peau ne récupère ses capacités qu’au bout d’environ deux mois.

Pendant la fameuse période de cicatrisation, il faut ABSOLUMENT éviter tous les vêtements trop serrés (portez des choses amples, en coton si possible afin de laisser respirer la peau), le soleil, l’eau salée ou chlorée, et les bains (les saunas-hammams ;)). Il faut par contre prendre une douche par jour, et ne pas hésiter à savonner son tattoo avec les mains et du savon PH neutre.
Le sport, pratiqué intensément est également déconseillé pendant la période de cicatrisation. La transpiration est un terrain très favorable à la prolifération de bactéries.

Le soleil est le pire ennemi de l’encre : si vous voulez éviter que les couleurs ne “fanent”, que le noir ne vire au “bleu”, il faut protéger son tattoo avec un écran total avant chaque exposition au soleil.


Retouches

Les retouches (seulement si nécessaire) ne se feront que si vous vous présentez dans les 2 mois suivant le tatouage.